mardi 14 octobre 2014

Marché de Noël 2014 : Teaser....

Bonjour, me revoici avec quelques images de mon futur marché de Noël du 13 et 14 Décembre à Feuquières-en-Vimeu...
Bon, vous aviez déjà vu les Nourses et Kitsune (que je n'ai pas encore prise en photo dans sa version finale et qui n'a pas encore son petit sac...)
Voici maintenant les "Soeurs Arc-en-ciel"....
Une photo floue pour commencer ^^, il va peut-être falloir que j'investisse dans un vrai appareil photo un de ces jours....


Donc, Violet et sa betterave, Indigo et son aubergine, Bleu et son radis blanc, Vert et sa courgette, Jaune et son poivron, Orange et sa carotte et enfin Rouge et sa tomate.....
En détails:




mercredi 1 octobre 2014

Du rose saumon, du blanc et du bleu...

Alors, je reprends le cours du Tour de France des poupées avec ce mois-ci la petite Christie (une Paola Reina)...Je lui ai tricoté une ensemble pour l'hiver composé d'un leggins à torsades, d'un pull en jacquard, d'une écharpe et d'un bonnet qu'elle a gentiment prêté à Marie pour l'instant...


Ce modèle fait partie du livre "Tenues de poupées " aux éditions Marie-Claire Idées que m'a très gentiment offert Emilie (d'ailleurs, il faudrait que j'en fasse quelques unes pour Carlinette, c'est la moindre des choses...)

Et deux gros plans des belles ^^


Et puis, il faut que je vous parle de mon nouveau jouet....
C'est un petit fuseau à filer tout simple mais qui me procure un amusement intense et qui me permet de tester une idée qui me trottait dans la tête depuis un moment....
Comment faire pour "mélanger" des laines sans qu'il y ait de nœuds et ainsi créer ses propres pelotes??

Tadaaaaaa!!!
 C'est simple, depuis ce week-end, je ne m'arrête plus....Et, mine de rien, j'arrive à bidouiller avec des bouts de pelotes... Un exemple : la laine bleue "flammée" de gauche était un petit peloton tout moche, bien trop gros pour que je puisse le travailler, et bien j'en ai filé un écheveau d'environ 10 m... Et la turquoise, qui était un reste de pelote abominable de ma grand-mère, trop grosse aussi, re-mélangée avec un autre peloton, et voilà environ 30 mètres de nouvelle laine ^^
Je n'ose pas mesurer ce qui est sur le fuseau actuellement, vous pouvez voir ce qu'il reste de la pelote de base à droite...D'ailleurs, j'hésite encore sur la couleur du retors, bleu marine ou violet....
Enfin voilà, vous l'aurez compris, j'ai attrapé une "filagite" aiguë ^^
Je vous dis à tout bientôt, je file (ah ah ah...)

samedi 20 septembre 2014

Le pain maudit ou la suite de la prise de conscience bio-rayuro-boulangesque.....

ATTENTION
Sous ce titre loufoque mais néanmoins énigmatique se cache un post à contenu gentiment engagé...Donc, si vous n'êtes pas forcément d'accord avec moi, c'est pas grave, on reste copines quand même, ce ne sont que mes avis, mais je tenais à vous prévenir...

Donc, Dimanche il y a deux semaines, nous avons visionné le documentaire d'Arte intitulé "L'urgence de ralentir"... Je vous passe le résumé, mais, en gros, il est largement temps de revoir nos façons de vivre et de consommer. Bon, jusque là rien de nouveau sous le soleil, sauf que, avec le  Neko, ça nous a vraiment fait réfléchir sur le patrimoine que nous allons léguer à notre poulette, à ma grande et à nos éventuels petits-enfants... Je vous passe le fait qu'on a déjà entamé LEURS ressources depuis le 20 Août...
Donc, il fallait qu'on fasse quelque chose, le plus petit geste pouvant contribuer à une plus grande oeuvre...Pour ma part, j'ai déjà passé le cap du végétarisme deux fois, je pouvait bien y retourner une troisième. En revanche, pour le Neko, c'était une première, mais il était plutôt partant. Alors on s'est dit que l'argent qu'on ne mettrait pas dans la viande, on pouvait le passer dans des produits bio.
Bien évidemment, on ne va pas mettre Samaëlle à ce régime, à 4 ans, si on lui enlève la viande , elle ne mangera plus rien, à part des crèmes au chocolat ^^...Mais on peut aisément remplacer aussi par de la viande bio.
De plus, ma Moman dispose d'un trop plein de place dans son jardin qu'elle nous laisse volontiers occuper à partir de ce printemps pour partir dans de nouvelles aventures botaniques et légumineuses, parceque, tant qu'à faire, et maintenant que j'ai pris le virus du filage de la laine, j'ai bien envie d'essayer de la teindre, naturellement, cela va de soi(e) ^^...Donc, si on peut faire soi-même ses légumes, je pense que cela ne sera que bénéfique, et peut-être que Samaëlle aura plus envie de manger les carottes qu'elle aura plantées elle-même...
Donc, une première prise de conscience à ce niveau là...

De là, on s'est aussi dit qu'il y avait d'autres petits gestes à faire, comme profiter des heures creuses pour faire les lessives, arrêter de laisser couler l'eau pendant la vaisselle et le brossage des dents (bon, pour la douche, j'avoue, j'ai encore du mal à me savonner en coupant l'eau...), débrancher les appareils en veille, bref, des tas de petits gestes auxquels on ne pense pas vraiment.
Et puis il y a aussi l'histoire de la consommation...
Comme certaines d'entre vous le savent, je ne me maquille pas, je ne vais pas chez le coiffeur, je ne porte que de rares bijoux (ceux que vous me faites en fait ^^), je ne m'achète pour ainsi dire pas de fringues ni de chaussures...Et donc, je me suis dit qu' après tout, je pourrais aussi bien faire mes fringues et celles de la poulette...JE ne sais pas si vous vous souvenez de ma culotte "cute"...


En fait, elle est passée au moins une quinzaine de fois en machine et n'a toujours aucun fil qui dépasse, ce qui n'est pas le cas des trois culottes Hello Kitty de la Halle aux Vêtements....Et je l'avais entièrement faite à la main, ma machine n'aimant pas le jersey à cette époque...
Donc, je me suis emparée d'un morceau de jersey que Marina m'avait envoyé lors d'un de nos échanges, d'un vieux leggins en imitation skaï trop court pour le patron et de patience (beaucoup ^^)
pour faire mon nouveau pantalon favori ^^


Bon, oui, je sais, je fume sur la photo, que voulez-vous on ne peut pas TOUT changer non plus du jour au lendemain, Rome ne s'est pas fait en un jour, etc... ^^

Bon, ok  me direz-vous, on a la partie "bio", on a la partie "rayuro", et le "boulangesque" alors, et c'est quoi cette histoire de pain maudit??,
J'y viens...
Dans notre envolée pour manger plus sain, on s'est dit qu'on allait refaire du pain, vu qu'on a une machine à pain dans le placard depuis je ne sais plus quand. Donc, parfait, on sort la farine, la levure, etc, on programme notre pain, parfait, il est extra...Du coup, on se dit qu'on va continuer, mais en essayant de se calquer sur les heures creuses (qui débutent à 22h30 chez nous)...
Quelques jours plus tard (hier soir pour être précis), 20h30 environ (bah oui, comme il faut environ 4 heures, on va pas se lever à 2h et demie du matin pour enlever le pain de la machine quand même ^^), je prépare ma cuve : l'eau, le sel, la farine, la levure et ma cuiller à soupe d'huile d'olive et je mets la machine en route...
Une demie-heure plus tard, le pétrissage commence et là, gros bruits bizarres, on se rend compte que les "pétrisseurs" ne tournent plus...On sort la cuve, on débranche tout, on regarde, on essaye de faire tourner, rien à faire, la machine ne veut rien savoir...Intervient ma moman au téléphone qui me dit : " C'est pas grave, je vous en ramène une demain matin, j'en ai une en plus."
Donc, je pétris un peu ma mixture dans la cuve, je referme le couvercle et je laisse lever, du coup, toute la nuit...
Le lendemain matin (ce matin, donc), ma moman nous ramène la machine, et nous voilà repartis : je transvase mon pâton dans l'autre cuve, je lance un programme rapide et je vais vaquer à mes occupations (qui, entre parenthèses, sont nombreuses en ce moment ^^). Tout à coup (vous avez vu comme je sais bien faire intervenir la notion de suspense dans la narration de mon récit, hein ?? ^^), crac, plus d’électricité...On va voir au disjoncteur, on remonte le levier, le courant revient...Et le pain? se demande-t-on...Je retourne à la machine, et, du coup, je me dis que je vais juste relancer la cuisson... Et là, re-crac, le disjoncteur re-saute...C'est la machine à pain qui fait disjoncter....
Vous voyez maintenant où je veux en venir???
Finalement, on l'a sorti de la cuve, je l'ai tapoté un peu et on l'a terminé au four...Et ben, vous savez quoi???Il était même pas râté, bon, un peu compact comme du pain noir, mais même pas râté ^^
Donc, au final, il se peut qu'on finisse par faire notre pain à la main....


Donc, en conclusion, cultivons notre jardin, cousons nos vêtements et faisons notre pain nous-même...Cela me rappelle bizarrement un certain mode de vie dont on entendait beaucoup parler dans les années 70, bien avant le choc pétrolier et l'effervescence des années 80...
Cela voudrait-il dire que pour que nos enfants vivent bien, il va falloir que l'on les habitue à faire comme faisaient nos grands-parents??
J'ai plein de souvenirs émus du paradis qu'était le jardin de ma grand-mère, avec ses choux, ses groseilles à maquereau et son petit carré de fraises des bois dont je me régalais petite à l'ombre du cerisier....Et aussi de son verger, des noix fraîches et des quetsches dont je me gavais littéralement après l'école...Et des œufs frais de ses poules, et de l'odeur (bien moins fraîche celle-ci) du poulailler où je détestais aller pour leur donner à manger, en fait, petite, j'avais peur des poules ^^...
Et aussi de l'odeur du bois dans l'atelier du grand-père qui passait au travers des portes ouvertes car on avait pas le droit d'y aller, c'était bien trop dangereux toutes les scies...
Et je revois ma grand-mère tricoter au coin du feu une énième écharpe qui grattait un peu au début mais tenait hyper chaud au nez et aux oreilles quand on allait faire de la luge dans les rues verglacées du village....
Bon, j'arrête là parceque des images comme ça, j'en ai encore à la pelle et que je ne veux pas passer pour une vieille "c'était mieux avant" parcequ'avant, y'avait pas Internet et que je vous connaîtrait pas
sans ça...
Je vous bise bien fort